Les Arts						 Formation
© Tout Droit Réservé, Copyright Denis Gingras 2016
Denis Gingras

“Je suis essentiellement un artiste autodidacte. J’ai appris la théorie dans les livres, par l’exemple en

étudiant les Grands Maîtres dans les musées du monde et, surtout, par la pratique dans mon atelier.

Homme de sciences, artiste peintre, poète et musicien, Denis Gingras est né à Québec en 1956. Dessinateur depuis le tout jeune âge, il est initié à la peinture à l’huile dès l’âge de 10 ans. Il fait ses premières expositions en solo à Québec dès l’âge de 14 ans, de 1970 à 1978.  À partir de 1976, il commence ses grands voyages autour du globe. Il peint et expose lors de nombreux séjours à l’étranger (total 15 ans): Allemagne, Japon, France, Belgique, Mexique et l'Ouest canadien. Il en profite pour peindre et visiter les plus grands musées du monde, où il ne se lasse pas d’étudier les grands maîtres. Peintre polyvalent, il est à l’aise avec l’huile, l’aquarelle, le pastel et le dessin. Passionné par les aspects techniques et scientifiques en arts visuels, il fabrique ses propres supports, ses couleurs et ses médiums. La pérennité des oeuvres lui tient à coeur. Il s’intéresse grandement aux aspects théoriques reliant sciences et beaux-arts. Il a écrit quelques essais, notamment sur les modèles théoriques de la vision et de la couleur en particulier. Il a également développé le concept de l’art dans l’art ou d’ « évolutionnisme générationnel »,  fournissant un cadre formel permettant de créer des oeuvres d’art à partir d’autres œuvres d’art.      Détenteur d’une Thèse d’État (Doctorat en génie électrique/physique) de la Ruhr Universität Bochum en Allemagne, il a également suivi plusieurs ateliers de formation et cours intensifs en arts visuels au Canada (Université Laval, Université de Sherbrooke) et en Europe, notamment en France et en Italie (peinture à Nice et Turin (Academia Michelangelo), gravure au Musée Carnavalet de Paris, Technique du vitrail à Paris). Il a également suivi plusieurs formations avec des peintres locaux au Québec (Maison Blanchette- Cap-Rouge) et à Charlevoix (Maison Georgette Pihé, Baie St-Paul). On retrouve plusieurs de ses oeuvres partout dans le monde, particulièrement dans les pays ci-haut mentionnés. Ces dernières années, il a donné plusieurs conférences à Paris, notamment sur l’histoire de la fabrication des couleurs, sur l’histoire de l’art et sur l’histoire de l’image au fil des siècles. Boursier de la Ville de Paris en 2008, il travaille à l’Observatoire de Paris, où il creuse le thème « Les arts et les astres ».       Depuis récemment, il s’intéresse aux techniques mixtes et au numérique en particulier. Il a également développé une passion nouvelle : la restauration de tableaux et de gravures anciennes. Son problème : n’avoir que 24 heures par jour. On le retrouve dans le Guide de Roussan du Québec et dans le répertoire de Magazin’Art canadien.

Anecdote d’une jeunesse très lointaine....

Lorsque j’étais âgé d’à peine 2 à 3 ans, j’avais la fâcheuse manie, au grand dam de ma mère, de dessiner sur les murs de l’appartement avec tous les crayons de couleur qui me tombaient sous la main. Plutôt que de me gronder et d’interdire mes élans créatifs, mon père eu la brillante idée d’apposer d’immenses feuilles de papier le long des murs (rouleau de papier d’emballage de près de 1m de haut, qu’il obtenait au travail). Peut-être que cet anecdote a influencé inconsciemment ma destinée, allez savoir... C’est mon oncle ,Roger Gingras, qui fût l’instigateur des Arts du Feu au Cegep Limoilou et peintre actif à l’époque, qui m’initia à la peinture et au dessin dans les années 1960s. Lorsqu’il passait à la maison voir mes parents, il m’éblouissait comme un magicien en dessinant sur le vif quelques caricatures et croquis. Un jour il me fit don d’une boîte de couleurs à l’huile et quelques pinceaux. J’étais lancé. Durant mes études secondaires, j’ai pris la fâcheuse habitude de caricaturer mes professeurs en cachette. J’appréhendais leur réaction. Ces dessins qui ont fini par circuler dans les classes, ont bien fait rire à la fois les professeurss et les élèves qui partageaient mes cours (pour voir ces caricatures, allez à l’onglet “Origines Jeunesse”). Affiliations présentes ou passées Membre de l'Atelier d'aquarelle de Québec Membre du Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du Québec (CAPSQ) Membre de la Société des Artistes et Artisans de Beauce Membre de la Société Art-à-tout-Percé, Gaspésie Membre des Artistes Peintres Associés de Sherbrooke Autres publications Le pluralisme dans l’art au Québec", par Guy Robert, CAPSQ, 1998, Guide Roussan, "Marché de l’Art au Québec (depuis 1999", 6ième Édition) Magazin'Art: répertoire biennal des peintres professionnels canadiens en galeries (depuis 2000-2001)
Artiste - Peintre Poète Explorateur Ingénieur Professeur Musicien
Dans mon atelier, 1996
Père Écrivain